10 mars 2014

La journée Studio Tomahawk en photos

Voici quelques photos des nouveautés présentées par le Studio.
Au programme: Jugula, Saga croisades, Congo et 1914: le tombeau de l'innocence.


Cliquez ici.


12 février 2014

Et si on retournait en Afrique...

... pour ceux qui ont suivi il y a quelques années les aventures du Bulletin de la Société Géographique, vous savez que le thème me tient particulièrement à coeur (tout comme la gamme de figurines Foundry).
Après quelques années d'absence, le Professeur Fergusson prépare son retour au coeur de l'Afrique. Atterrissage le 8 mars !

En attendant, je dépoussière mes socles de "jungle".


A suivre...

10 février 2014

Journée Studio Tomahawk le 8 mars

Venez rencontrer le Studio Tomahawk le samedi 8 mars à Survilliers (95).

J'ai hâte ! ;-)

15 janvier 2014

Battlelore 2, le retour !

La seconde édition (FFG) est en vente depuis fin décembre. Comme le père Noël est une vieille connaissance, et que j'ai un copain facteur, le jeu est arrivé juste à temps sous mon sapin en plastique... Dans la semaine, j'avais déjà des volontaires pour tester la bête.


Autant l'avouer tout de suite, je suis fan ! Et pourtant, je n'avais pas été convaincu par la première édition.
Ici, tout est mieux.

Les figurines sont plus grandes et donc plus jolies.
L'univers a l'air plus cohérent.
Les illustrations sont magnifiques.
La mise en place est rapide. Finies les bannières à ajouter, les figurines à trier... Maintenant, chaque armée a une couleur et ses propres figurines.
Le déploiement est simultané et caché. Chouette ! On place d'abord les cartes des unités qu'on a choisies. Puis, on les dévoile et on les remplace par les figurines.


Chaque armée est différente, et aucune unité ne ressemble à une autre.
Chaque armée a son propre deck de magie, ce qui personnalise encore plus l'armée.
Chaque partie est scénarisée grâce à un système de cartes qui permet à la fois de définir le terrain et les objectifs qui rapportent des Points de Victoire. Oui, car le gros changement, par rapport aux précédents opus, c'est qu'il ne sert à rien d'exterminer l'ennemi, il faut obtenir 16 points de victoire. Désormais, il n'y a plus grand intérêt à chasser les unités affaiblies qui rapportaient 1 médaille ;-)
Une partie est assez courte (pour ce genre de jeu) et très tendue. Comme il n'y a pas plus de 8 tours de jeu (en moyenne), chaque décision est importante, et chaque point de victoire perdu peut faire la différence.


Le système de  combat a été revu également. Quand on touchait avec des faces de couleur, maintenant, il suffit d'obtenir une épée simple ou une épée double. Ce système permet ainsi de gérer de manière élégante l'attrition des unités. Une unité qui n'a plus qu'une seuls figurine ne touche plus que sur des épées doubles... forcément, elle est moins forte !




Ajoutons à cette description que les compétences des unités sont très variées (contre-charge impossible, tirs empoisonnés, assoiffé de sang, vol...), que les placements sont très importants (désormais, une unité attaquée recule face à l'adversaire) parce qu'on sait dans quel hexagone va reculer l'adversaire et qu'on peut essayer de l'encercler.... bref, un jeu tactique, tendu, et fun !


Vite, une nouvelle partie !